3 défis de 100 jours à relever pour les 100 derniers jours de 2021

3 défis de 100 jours à relever pour les 100 derniers jours de 2021

Il y a quelque chose à propos d’un compte à rebours qui me permet de me lever et d’y arriver. Bien que j’ai depuis appris à mieux gérer mon temps au fil des ans, m’imposer un délai serré et mon esprit de procrastinateur refoulé ira intuitivement dans mode d’agitation .

Il y a quelques années, je me souviens avoir été excité pour l’année à venir, sauf que c’était en octobre. C’était une période plus optimiste (ha!) Et quelque chose à propos d’une promenade à New York un jour d’automne m’a donné toutes les sensations. J’ai commencé à regarder vers mon avenir et à attendre le 1er janvier avec impatience pour commencer le processus de devenir mon meilleur moi. Ensuite, il m’est apparu que je pouvais devancer mes objectifs pour la nouvelle année et réellement lancer certains de mes projets dès que possible (même si ce n’était qu’au stade de la planification).

J’ai appris deux choses depuis : premièrement, que planifier à l’avance pour la nouvelle année, même si c’est aussi petit que peaufiner mon esprit et mon attitude avant cela, réduit mes chances de me sentir dépassé. et voulant abandonner mes résolutions d’ici le 7.

Deuxièmement, il n’est jamais trop tôt (ou trop tard) pour commencer tout ce que vous voulez faire maintenant. Bien que cette logique existe depuis des lustres, il m’a fallu atteindre un certain âge pour la comprendre et l’embrasser.

Depuis lors, j’ai toujours gardé l’œil ouvert pour le 265e jour de l’année, alias le « compte à rebours des 100 jours ». Tombant généralement le 22 septembre de chaque année (moins l’année bissextile, bien sûr), c’est un jour où je lance des défis petits mais minuscules qui, selon moi, sont soit un rachat pour mes initiatives d’objectifs manqués cette année-là, soit un précurseur de mes objectifs pour le celui à venir. Quoi qu’il en soit, l’idée est de finir plus fort qu’au début, de manière modeste mais efficace.

Cela dit, voici trois initiatives de 100 jours que je fais actuellement pour les 100 derniers jours de 2021. Et non, il n’est pas trop tard du tout pour commencer !

ARGENT : Une banque de rêves

Objectif: 100jours à 1000$

C’est simple. Pour moi, je me connecte quotidiennement à mon application bancaire pour transférer 10 $ sur un autre petit compte courant, tous les jours, pendant 100 jours. J’ai ajouté ce défi à mes objectifs quotidiens Daylioet à la fin de chaque transfert, je note que j’ai atteint cet objectif pour la journée. Vous pouvez également suivre vos progrès sur a. un calendrier régulier, un agenda ou un simple tracker (si vous vous sentez super mignon !)

C’est probablement l’une de mes initiatives préférées car c’est en fait une première pour moi ! Bien que j’aie un système d’épargne en place et que je ne sois pas étranger à un fonds d’urgence, je n’ai jamais eu de fonds «Dream Bank» ou «F–k It». Quelque chose dans le fait d’être spécifique et intentionnel d’économiser pour un petit rêve le rend d’autant plus réel et gratifiant. Bien que je ne puisse pas trop expliquer ce qu’est ce rêve (shhh!) Je peux dire que 1 000 $ ne le financeront pas entièrement, mais c’est suffisant pour traiter quelques documents et me lancer!

FITNESS : Perfectionner mon rythme

Objectif: 100jours de 1mile/un jour

L’année dernière, j’ai commencé à courir un kilomètre par jour au rythme lent de 11 à 12 minutes par kilomètre. J’ai augmenté cela à deux milles par jour et j’ai toujours fait une course de deux milles par jour, au moins cinq fois par semaine. Cependant, non seulement mon temps moyen pour parcourir mes deux milles a à peine bougé (il est d’environ 24 à 26 minutes au total), mais mon temps moyen par moyenne réelle de mille a empiré.

J’ai appris que j’ai sauté dans l’augmentation de mes kilomètres avant de perfectionner mon rythme. Et pour être honnête, mordre plus que je ne peux mâcher est une mauvaise habitude de vie que j’ai dans l’ensemble. Aussi ringard que cela puisse paraître, dans mon obsession et mes efforts pour me concentrer sur la quantification de mon entraînement, j’ai réduit la qualité de l’entraînement et ma capacité à m’améliorer (c’est quoi le but, non?)

Alors maintenant, je travaille à perfectionner mon rythme en réduisant le nombre de kilomètres que je parcours par jour. Je me suis contenté de courir 1 mile par jour, mais en me concentrant davantage sur ma respiration, en augmentant ma vitesse, etc. Il a fait des merveilles pour moi et mon corps. Bien que je me sente initialement «incomplet» à la fin de ma première course d’un mile seulement, j’ai décidé d’ajouter la marche pour le deuxième mile et c’est un bon retour au calme. Cela a fait deux choses : 1) cela m’a permis de profiter de mon temps à l’extérieur dès la seconde moitié et 2) cela m’a permis de mieux écouter mon corps et de travailler avec lui et non contre lui.

Aujourd’hui, tout est tracé. Les gens adorent faire leurs 10 000 pas avant la fin de la journée et si vous vivez dans une ville comme New York, entre le travail, les courses quotidiennes et la vie en voiture, vous ferez ces pas avant le dîner. Mais quelque chose à propos des endorphines après la course me fait me sentir si prêt à affronter le reste de ma journée !

Fait amusant : là il y a environ 10 000 pas sur 5 miles, c’est donc du cardio sérieux de la marche insensée.

ESPRIT: Auto-amélioration

Objectif: 100 jours du 10/10/10

J’ai récemment découvert le concept de 10/10/10 dans cet article super utile par Skylar Hunyadi, collaborateur de TFD et conseiller en santé mentale. Bien que je ne sois pas répétitif et que je m’étende trop sur ce que c’est et comment cela fonctionne, en bref, l’idée est de prévoir des intervalles de 10 minutes dans votre journée, trois fois par jour, pour effectuer une activité de loisir qui contribue à votre une meilleure autonomie et une meilleure santé dans l’ensemble.

Il existe plusieurs variantes de cela et vous pouvez ajuster vos horaires en fonction de votre emploi du temps (par exemple 5/5/5). Pour moi, je garde le thème de mes activités à peu près le même : je lis du contenu d’affirmation et/ou d’apprentissage 10 minutes par jour, trois fois par jour. J’aime déjà lire, mais si je suis honnête, je ne peux pas lire beaucoup de livres d’auto-assistance ou d’inspiration à fortes doses, à moins qu’ils ne contiennent des éléments anecdotiques convaincants. Cependant, j’aime les affirmations et les passages inspirants. Je suis actuellement en train de faire tourner mes 10/10/10 en relisant Les 4 Accords ainsi que la recherche d’informations en ligne plus axées sur l’entrepreneuriat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *